Le catholicisme dans la France contemporaine.


Le peuple français a un rapport d'amour et de haine avec la religion catholique. Quand le Pape Jean Paul II a visité la France en septembre de cette année 1996, les reportages sur Antenne 2 ont fourni tous les détails de sa visite: ce qu'il a mangé, à qui il a parlé, combien de temps il s'est reposé. Il y avait aussi des reportages sur les gens qui se sont fait débaptiser. Les français sont fiers de leur histoire, le premier pays à adopter le catholicisme comme religion officielle avec le baptême du roi Clovis en 496. Mais aujourd'hui, la plupart des français préfèrent la plage à l'église. Ils défendent au pape de dire les mots "fille aînée de l'Église", mais si on demande tout naturellement qui est le roi Clovis, les français nous disent l'histoire de la bataille contre les Wisigoths et de sa femme Clothilde. La séparation entre l'état et l'Église est si fort que l'état ne permet pas aux filles musulmane de mettre le voile dans les écoles d'état gratuites, obligatoires, mais surtout laïques. En même temps l'état est responsable pour le maintien des monuments religieux.

Comment la France est devenue "la fille aînée de l'Église"

Clovis était le roi des francs qui a conquis et uni la Gaule. C'est un mythe; la légende nous dit que c'était la femme de Clovis, Clothilde, une catholique, qui a fait promettre à son mari de se convertir après une bataille contre les Wisigoths. Clovis a gagné la bataille en Aquitaine et il s'est converti à Reims. En vérité, la décision était politique plutôt que religieuse. Le pays d'Aquitaine, riche et catholique, a mal supporté la domination des Wisigoths. La conversion de Clovis, probablement influencé par sa femme, incitait la population d'Aquitaine et les évèques du royaume de s'unir avec les Francs. Clovis éait le seul roi barbare à embrasser le catholicisme. Clovis a profité de cette conversion, et la France est devenue la fille aînée de l'Église. Le couronnement des rois de France se fait à Reims depuis ce temps-là.

Des liens: le cathédrale de Reims, le roi Clovis

http://www.ebc.net/champagne_web/demo/clovis/home.html

http://mistral.culture.fr/culture/sedocum/imatges/sedocum/aph1.htm

L'Église au Moyen Âge

Le catholicisme est profondément lié au passé historique et culturel de la France. Jusqu'à la Ràvolution il y a eu un lien étroit entre le gouvernement (la monarchie) et l'Église. En fait, aujourd'hui les catholiques fanatiques sont presque toujours royalistes. Le pouvoir de l'Église en France a changé avec les grandes époques. Au Moyen  l'Église était très puissante et heirarchisée. L'Église était unie sous l'autorité du pape dans l'Europe occidentale. Le pape (le représentant de Dieu sur terre) était élu par les cardinaux et supporté localement par les évèques. Le clergéa compris le clergé sé(des prêtres) et le clergé ré(des moines et des religieuses). Il y a des ordres différents: benedictins, cisterciens, clunisiens, franciscains et dominicains.

La vie des gens était organisée par l'Église. Pour arriver au paradis et échapper à l'enfer après la mort, les gens faisaient des pèlerinages, des dons au clergé, des actions pieuses, et des croisades, les guerres de religion contre les hérétiques ou les infidèles comme les Cathares et les Musulmans. La vie chrétienne est partagée entre la messe et les sacrements: baptême, mariage indissoluble, communion, penitence.

Des liens: le Moyen Âge, des églises

http://www.bnf.fr/loc/bnf0003.htm

http://www.ambafrance.org/LINKS/ma.html

http://www.univ-lille3.fr/www/CHRN/chma.html

http://www.starnet.fr/drpm/saint-denis.html

http://www.allia-com.fr/conques/histoire.abbaye.age_or.html

http://www.mtholyoke.edu/~nvaget/230/MA.htm

Des sites Toulousains!

http://www.insa-tlse.fr/~toulouse/textes/crypte.html

http://www.cict.fr/toulouse/FVisite.html