Montesquieu

Charles-Louis de Secondat, baron de la Brède et de Montesquieu (1689-1755)

C'est un noble (noblesse de robe) provincial (Gascon) et un juriste (président à mortier au parlement de Bordeaux)
Il s'intéresse à la physique et à l'anatomie, il est membre de l'académie des sciences de Bordeaux. Il vit à Paris et fréquente les milieux intellectuels mondains: les salons de Mme de Lambert, de Mme de Tencin et de Mme du Deffand. Ce qui lui fournira la matière de sa satire des moeurs contemporaines dans les Lettres Persanes (1721)
Il entre à l'académie française en 1728.
Il part faire un grand voyage en Europe (1728-1731): Allemagne, Autriche, Hongrie (régime féodal) + les républiques de Venise, de Gènes, de Hollande + l'Angleterre (constitution qui assure la liberté). De retour chez lui il passe le reste de sa vie à écrire des traités de lois dans lesquels il exprime ses pensées politiques auxquelles nos démocraties modernes doivent beaucoup.
Considération sur les causes de la grandeur des romains et de leur décadence (1734).
L'esprit des lois (1748)
Défense de l'esprit des lois (1750)
Il croyait au bonheur sur la terre. C'était un homme très intelligent, un grand travailleur qui savait se distraire et se détendre.
"Je n'ai jamais eu de chagrin et encore moins d'ennui...
L'étude a été pour moi le souverain remède contre les dégoûts, n'ayant jamais eu de chagrin qu'une heure de lecture ne m'ait ôté."
Les Lettres Persanes (1721)

{Portrait de Soliman -école du Titien}

Il s'agit de la correspondance de deux voyageurs Persans, Usbeck et Rica, qui visitent la France de 1712 à 1720. Chacun d'eux envoie des lettres à divers amis pour leur faire part de leurs impressions. Ils recoivent aussi des nouvelles de chez eux, Ispahan. Usbeck entretient une correspondance continue avec les femmes et les eunuques de son sérail où son absence encourage à la révolte.
Dans ce roman par lettres le lecteur trouve d'une part la description de la société de Paris, de ses excès et de ses ridicules, et assiste d'autre part à la lente désintégration du régime absolu, autoritaire et tyranique du harem. (harem= esclavage tandis que Paris=liberté)
Qu'est-ce qui a fait le succès des "Lettres Persanes" ?
* Le goût du public de l'époque pour l'exotisme qui se manifestait par l'utilisation dans les romans de détails géographiques et historiques (le calendrier - la description de la magnificence des cours lointaines). Les pays à la mode étaient la Chine, le Siam, l'Inde, la Turquie et la Perse.
* Le goût de ce même public pour l'érotisme. Le lecteur aimait à fantasmer sur l'atmosphère luxueuse du sérail, à son ambiance sado-masochiste où eunuques et esclaves d'amour obéissaient à la volonté d'un maître absolu.
* Le style naïf et original de Montesquieu qui cache une observation sociale anecdotique contemporaine très critique sous une attitude de fausse naïveté. Il joue sur le dépaysement de ses personnages. Usbeck, un pieux musulman est choqué par les moeurs barbares des chrétiens.
* La pensée politique de l'auteur: il ébauche des théories qu'il dévelopera plus tard dans ses traités, sur le principe des gouvernement (lettre LXXXIX) sur la monarchie et le despotisme (lettre CII), sur la théorie des climats (lettre CXXX), sur l'utopie des Troglodytes. Il se montre sociologue (divorce, dépopulation, esclavage, colonies) et cosmopolite à la recherche des principes universels de morale, de politique et de religion. Ainsi par exemple, la justice devrait être universelle et la politique devrait être liée à la morale, au commerce, à l'industrie et à la législation.

Quelles lettres choisies à lire:

Le regard sur l'autre:

Le pouvoir absolu:

La vertu morale est une condition à la démocratie - Histoire des troglodytes:

 

Jean Barbault: La Sultane. Musée du Louvre, Paris