La Révolution française (1789-1799)

Cet événement capital, qui a créé la France moderne, a été inspiré par la Révolution américaine de 1776 et n'a eu d'équivalence qu'en Russie en 1917. A- t-elle vraiment apporté la liberté? Aurait-on pu l'éviter?
Les causes de la Révolution viennent surtout de l'incapacité de la royauté à se moderniser à la fin du XVIIIe siècle. Louis XVI et ses ministres appellent finalement les Etats Généraux pour résoudre la crise financière et politique au moment même où le peuple subit une crise économique.
 
En 1789, les Etats Généraux se réunissent à Versailles. Ils sont les représentants élus des 3 classes:
Devant des difficultés venus de discussions de procédure (vote par ordres ou vote par têtes ?) les Etats Généraux se déclarent Assemblée Nationale.
Le 14 Juillet, le roi cède devant la révolte du peuple de Paris qui prend la Bastille, prison vide mais symbole du "despotisme."
Le 4 Août, l 'Assemblée Nationale vote l'abolition des privilèges, supprime l'absolutisme et crée une monarchie constitutionnelle avec de nouvelles structures administratives.
 
En 1792, le roi devenu impopulaire est renversé. Il sera guillotiné ainsi que la reine en 1793.
L'Europe monarchique s'inquiète. La république est créé au moment même où la France entre en guerre contre l'Angleterre, l'Autriche et la Prusse.
 
En 1793-1794, pour résister à l'ennemi et aux contre-révolutionnaires, Robespierre supprime les libertés, instaure la terreur et la guillotine pour ses ennemis.
 
De 1795 à 1799, on essaie d'établir une République modérée, mais la guerre continue et les divisions intérieures sont trop grandes. Ceci permet à Napoléon Bonaparte de prendre le pouvoir en 1799.
 
La Révolution a apporté beaucoup d'éléments positifs:
Néanmoins il ne faut pas oublier que la Révolution amena aussi:
La Révolution suscita de grandes difficultés à l'Eglise catholique qui perdit ses biens et fut persecutée (culte interdit, églises détruites, clergé condamné) au nom de la raison et de la religion naturelle (Etre Suprême). Au contraire les protestants et les juifs obtinrent la liberté religieuse et furent ainsi favorables à la Révolution.
La noblesse fut persecutée. Elle perdit ses biens et dut émigrer au moins pendant un temps.
La grande bénéficiaire de la Révolution fut la bourgeoisie, qui prit le pouvoir en profitant des élections et qui s'enrichit en achetant les biens du clergé et des nobles.
Le peuple ne gagna pas grand chose et eut l'impression d'avoir été trompé, ce qui explique son envie de recommencer à la première occasion.

 

Questions:

Qu'est-ce que la Révolution française de 1789-99 ?
C'est un moment essentiel de l'histoire du monde occidental. Les principes, "Liberté, Egalité, Fraternité", établis à ce moment-là sont à la base de l'histoire contemporaine et de la politique actuelle non seulement de la France mais de tous les pays modernes.

Comment s'est déroulé la Révolution?
En 1789, pour faire les réformes nécessaires, Louis XVI réunit les Etats Généraux qui se transforment en assemblée constituante (pour faire une constitution). Cet essai de monarchie constitutionnelle ne marche pas du fait de la volonté naïve des réformateurs qui veulent tout refaire en même temps.
En 1792, la guerre contre l'Autriche exacerbe les passions, le roi est renversé et la République proclamée mais ce sont les plus durs et les plus extrêmistes ("les montagnards) qui l'emportent dans la nouvelle assemblée (dite de la Convention). Robespierre élimine tous ceux qui ne sont pas de son avis, c'est la Terreur et la guerre civile (surtout dans la province de Vendée) mais les ennemis extérieurs sont repoussés (bataille de Valmy).
En 1795, Robespierre est renversé par des modérés, mais ceux-ci très divisés entre eux, ne savent pas gouverner efficacement. C'est le Directoire, régime de 5 directeurs. La vie mondaine reprend à Paris, les armées françaises envahissent l'Italie et l'Allemagne, mais les troubles ne cessent de se développer et le général Bonaparte prend le pouvoir en 1799.

Qui a fait la Révolution? Et comment les Français étaient-ils divisés?
 à l'extrème gauche:  à gauche  au centre  à droite  à l'extrème droite
L'extrême gauche dont Robespierre, Saint Just, Danton, Marat, qui veulent changer complétement le gouvernement et la société en éliminant tous ceux qui s'y opposent, La gauche modérée qui veut des changements progressifs et sans violence. Il y a ceux comme Sieyès, qui hésitent entre la droite et la gauche par peur, par prudence ou dans l'attente de l'épuisement des deux autres partis. La droite libérale avec Mirabeau qui veut faire des réformes progressives pour éviter des bouleversements subits et dangereux. L'extrême droite dont les émigrés qui refusent la Révolution,


en 1792, la droite libérale doit céder la place à l'extrême gauche.
en 1795 c'est la gauche modérée et les centristes qui prennent le pouvoir.
En fait beaucoup de gens ont changé de camp pendant la Révolution, d'autres n'ont rien compris, ou par prudence n'ont rien voulu faire.

Quel fut le sort de l'église catholique?
en 1790-91 les révolutionnaires ont voulu d'abord moderniser l'Eglise catholique puis la remplacer par un déisme, le culte de l'Etre Suprême.
en1793-94 ils ont voulu imposer l'athéisme mais tout a échoué et l'Eglise catholique est sortie très affaiblie de cette persécution. Elle a perdu tous ses biens qui ont été vendus essentiellemnt aux bourgeois (les acheteurs se trouvant ainsi favorables à la Révolution et contre l'Eglise).

Quelles furent les conséquences de la Révolution?
Si les révolutionnaires ont occasionné la guerre extérieure, la guerre civile à l'intérieur, beaucoup de destructions et de confusions, ils ont aussi imposé de grandes idées utiles pour l'avenir:

l'égalité (abolition des priviléges)
la liberté (de paroles, de travail et d'entreprises)
l'enseignement public
la séparation de l'Eglise et de l'Etat
le service militaire obligatoire
les assemblées élues.

A qui a profité la Révolution?
Surtout à la bourgeoisie qui s'est emparé en partie des biens et du pouvoir de la noblesse,
un peu au peuple qui bien qu'il ait joué un rôle actif dans les journées révolutionnaires dans les armées, en a tiré peu d'avantages sur le moment.
beaucoup aux paysans qui ne paient plus de droits féodaux aux nobles et profitent des bonnes récoltes pour vendre en toute liberté leurs grains.

Combien y a-t-il eu de victimes ?
Les exécutions ont été faites surtout à Paris (guillotine), à Nantes (noyades) à Lyon (fusillades) , elles ont fait environ 20.000 morts (surtout entre 1792 et 1794) sans compter les personnes tuées en Vendée (environ 50.000).

Est-ce encore un sujet de controverse dans la France contemporaine?

La Révolution a laissé un profond souvenir en France où l'on ne peut en discuter sans passions. En 1989-90 le gouvernement socialiste a célébré avec faste le bicentenaire de la réunion des Etats Généraux, mais les polémiques n'ont pas cessé sur l'utilité ou non de la Révolution, sur son efficacité ou non, sur l'intérêt de la Terreur, sur la question de la guerre civile, des pertes humaines ou des conséquences.